Stay Connected

G-Lex l’immortel

N’étant pas un magazine à scandale et ayant pour mission de promouvoir et la beauté et la musique créole, notamment la tendance hip-hop, nous nous gardons d’écrire constamment sur les actualités négatives. Mais ces dernières semaines, les questions concernant l’affaire G-Lex VS Master Lee se sont multipliées et nous avons été obligés de publier un article en guise de réponse. Lequel article a suscité d’autres interrogations focalisées pour la plupart sur G-Lex.

Bien entendu, sans entrer dans les détails, tous nos lecteurs (ou presque tous), qu’ils soient de haitianpromo509.com ou de nrapmagazine.blogspot.com, sont informés de l’imminente sortie du tout premier album de G-Lex.
Qui seront les producteur de l’album ? « Ils seront au nombre de quatre dont trois sont des producteurs capois ; Dedy, Majeste, Young Will et un à port au prince ; Shinaï. » nous a répondu Ernst Joseph Phanor, directeur de PSP Entertainment et manager de G-Lex, lors d’une interview avec l’équipe NRAP.
Dedy, l’un des meilleurs producteurs et beat maker capois, a confirmé qu’il produira trois des vingt morceaux qui seront sur le tracklist de l’album. Lequel sera publié officiellement le 8 Mai prochain. Cet album, originalement titré IMMORTEL, sera le chef-d’œuvre de Tassy G-Lex Alex. Car en effet, pour citer son manager « G-Lex est l’unique rappeur capois évoluant à Cap-Haïtien qui aura atteint ce niveau ». Ernst J. Phanor l’avait déjà remarqué lorsqu’il l’avait fait signer dans la production PSP. Étant l’unique artiste de la boite, G-Lex a vite gravi les échelles de la popularité. Comme nous l’a expliqué Ernst J. Phanor, G-Lex est le genre d’artiste qu’on apprend à connaître en lui étant proche. « C’est quand nous sommes en groupe et que chacun improvise comme bon lui semble sur son style de musique préférée que j’ai découvert le vrai talent de G-Lex, talent qui jusqu’alors est méconnu du grand publique » dit-il, pou continuer avec : »Lors de ses débuts, on ne voulait même pas de lui pour lever les rideaux, autrement dit, initiateur de programme. Mais aujourd’hui, il est l’un des artiste les plus demandés du grand Nord ». Incroyablement vraie, cette déclaration confirme nos constations et répond directement à la question consistant à savoir si le rappeur G-Lex est toujours un rappeur underground.

De « Piti vil la » à « Envensib » et aujourd’hui « Immortel », G-Lex saura-t-il être à la hauteur de sa renommée et combler les besoins musicaux de ses fans ?
Attendons la première vente signature de l’album qui aura lieu à Cap-Haïtien, sur la place publique de la rue 18, en face de la Mairie.

12991109_966895343406808_4077882035613022135_n

• NELSON Ernsly, chef de rédaction.
• NRAP Magazine | HP509
• Mai 2016.

=62

Comments

comments




%d blogueurs aiment cette page :